Bienvenue à Salles-sur-Mer Rotating Header Image

SOCIAL / CCAS

CCAS

Le Centre Communal d’Action Sociale a pour objectif de compléter certaines actions de l’Assistante Sociale. Son but est d’apporter une aide ponctuelle pour rendre possible le passage d’un cap difficile. En aucun cas son but est d’apporter une assistance régulière.

La composition du CCAS est mixte entre élus municipaux et acteurs extérieurs. Il comprend neuf personnes dont :

Le Président : Le Maire, Jean-Claude MORISSE

La Vice-Présidente : l’Adjointe aux Affaires Sociales, Mme Josette RAIMON

Le budget du CCAS est alimenté par une subvention de la Mairie votée par le Conseil Municipal, 3 500 € en 2019, pour un budget total de 11 225.13€.

Les actions du CCAS sont bien évidemment confidentielles.

En fin d’année l’usage est que le CCAS offre un cadeau sous forme de bons d’achats vers Noël à une dizaine de foyers considérés comme ceux en ayant le plus besoin.

Vous pouvez effectuer un don au CCAS de votre commune :

Le don à un CCAS ouvre droit pour le donateur à une déduction fiscale de 66 % pour les particuliers, dans la limite de 20 % du revenu imposable. Pour les entreprises, les dons au CCAS sont déductibles des impôts sur les bénéfices, à hauteur de 60 %. Il s’agit de ce que l’on nomme le « mécénat social ».

Formulaire à télécharger si vous souhaitez effectuer un don

L’HABITAT INDIGNE, C’EST QUOI ?
Constituent un habitat indigne, les lieux utilisés à des fins d’habitation alors qu’ils ne sont pas prévus à cet effet. Il s’agit des logements dont l’état, ou celui du bâtiment dans lequel ils sont situés, expose les occupants à des risques manifestes, pouvant porter atteinte à leur sécurité physique ou à leur santé. L’habitat indigne comprend par exemple les situations de logements insalubres, qui présentent un risque pour la santé des occupants (intoxication au monoxyde de carbone, saturnisme, problèmes respiratoires liés à des émissions de particules dans le logement, électrocution…). L’habitat indigne inclut également les logements concernés par une procédure de péril, c’est-à-dire les situations présentant un risque de stabilité ou de solidité des ouvrages. C’est notamment le cas lorsqu’un immeuble menace la sécurité des habitants, des voisins ou simplement des passants. C’est alors le Maire qui est chargé d’identifier ces désordres et de mener les procédures.

Assistante sociale

Pour contacter une Assistante sociale, sur rendez-vous : Tel : 05.17.83.44.61

ESPACE RÉGIONAL D’ORIENTATION

Liste des entretiens conseils : cliquer ICIs

www.association-aide-emploi.fr